Des nouvelles des ateliers à l'hôpital de l'association l'ENVOL

Renforcement du pouvoir d'agir

En 2020, les administrateurs de la Fondation d'entreprise ADRÉA choisissent de soutenir l’association L’ENVOL pour l’essaimage de ses ateliers proposés aux enfants et jeunes confrontés à l’isolement au sein des établissements hospitaliers. Depuis le début de l’année 2021, c’est la Fondation AÉSIO qui reprend l’accompagnement de ce projet solidaire et bienveillant.

2 minutes

atelier de loisirs créatitfs

Le projet en 2020 était de proposer une nouvelle série d’ateliers en-dehors de la région Ile-de-France, dans laquelle l’association est présente et active depuis 1997, notamment auprès des services les plus démunis d’activités pour les plus jeunes.

Avec le début de la crise sanitaire et les restrictions d’accès aux hôpitaux pour des raisons de sécurité sanitaire, l’association est confrontée à un obstacle majeur pour atteindre ses bénéficiaires et craint un renforcement dramatique de la sensation d’isolement des jeunes.

Toutefois, afin de faire face à la crise et de respecter les mesures et gestes barrières, l’association a développé de nouvelles méthodes pour proposer aux enfants et jeunes de se distraire à l’hôpital.

Pour cela, l’association s’appuie sur le numérique, mais pas seulement. 69 sessions d’ateliers virtuels ont bien été animés au cours de l’été et à l’automne 2020, pour 392 connexions réunissant jeunes et enfants malades ainsi que leur fratrie.

L'équipe a également conçu des kits d'activités sur mesure, individuels, adaptés à l'âge des bénéficiaires, contenant tout le matériel nécessaire pour réaliser les activités de façon autonome. 670 kits ont été distribués auprès de 13 hôpitaux partenaires.  

Malgré la crise sanitaire, l’ENVOL a animé 23 ateliers au sein de 6 hôpitaux partenaires, pour un total de 160 enfants accompagnés. Malgré les nouvelles restrictions en vigueur au sein des établissements hospitaliers, des ateliers en présentiel se poursuivent à raison d'un atelier par semaine à tour de rôle au CHI de Créteil, à Robert Debré et à l'hôpital Jean Verdier de Bondy.  
 

Témoignage

« Nous avons expérimenté les kits avec beaucoup d'intérêt à la fois individuellement dans les chambres et par le biais de la vidéo en groupe dans la salle de jeux. Cela nous a permis de créer aussi un échange vers l'extérieur et les enfants regroupés ont participé avec beaucoup d'intérêt. […] Je souhaiterais même pouvoir continuer de manière à satisfaire le plus grand nombre d'enfants hospitalisés. Merci encore de votre engagement qui nous aide à avoir l'esprit plus tranquille ! »

Virginie KEMACHE Educatrice de jeunes enfants au CHI de Créteil (94)

Aujourd’hui, l’association poursuit ses démarches auprès des structures de soins franciliennes mais aussi de diffusion sur tout le territoire national, notamment à Lyon, Nancy et Caen. 

En savoir plus